Digital 21 & Stefan Olsdal

Digital 21 & Stefan Olsdal reviennent ce vendredi 13 octobre avec l’album Inside. En perspective, une transversalité musicale ténébreuse à même de faire rejaillir des éclats de lumière. Miguel nous a fait le plaisir de se confier sur cette création collective.

22386496_126215751432407_308489248_n

 

1- Qu’est-ce que vous ressentez ? En quoi est-ce que vous croyez ?

Je me sens triste, la plupart du temps. Parfois, et le plus souvent quand je joue de la musique ou quand je passe du temps avec des gens que j’aime, je me sens mieux.

Malheureusement, je crois en très peu de choses, l’amitié et la famille.

2- Que pensez-vous de la préence constante des miroirs de nos jours dans les réseaux sociaux ?

Je me sens tel un étranger dans cette société et dans ce monde… Je dois admettre que je me suis sentí étrange dans cette société depuis que j’étais un enfant. Je vis à l’intérieur de mon studio d’enregistrement. Donc ma vie a toujours été étrange…

De toute manière, j’utilise internet, bien évidemment, mais j’essaye de le faire uniquement pour le travail. Pas de potos ni de vidéos avec ma famille ou avec les gens que j’aime. Mais je crois que tout le monde devrait faire ce qu’il veut. Je ne critiquerais pas le temps présent parce qu’avant j’aurais dit que tout serait devenu bien pire.

3- Comment est née cette collaboration dans votre carrière ?

En travaillant tout le temps.

4- Comment faites-vous pour travailler avec autant de distance ?

Par internet et en faisant la navette entre Londres et Madrid de nombreuses fois. Nous sommes chanceux d’être en 2017 parce que c’est plus simple à présent.

5- Quelle identité esthétique voudriez-vous créer cette fois-ci ?

Notre identité propre. 

6- Qu’êtes-vous sur le point de montrer dans vos videoclips ? Quels paysages y voyons-nous ?

Les sentiments. Tout est à propos des sentiments. Pour moi, (la plupart du temps) quand je montre la neige je suis en train de montrer le froid, ou bien quand je montre des espaces vides, la solitude. Tout est à propos des sentiments, idem que dans notre musique. Il y a des enregistrements de tous les types de lieux et de situations. Par exemple, dans Spaces il y a un plan des yeux de Stefan on a spinning Wheel, cette roue que j’ai enregistrée durant l’un de mes voyages en Chine, dans un temple bouddhiste. C’est “The Lucky thing” et les gens tournent autor pour le positif du karma. Je me suis filmé faisant le tour et je l’ai mis dans le videoclip ensemble avec les yeux de Stefan et je l’ai aussi mis dans le booklet de l’album. Donc j’ai pensé que “The Lucky thing” est avec nous et avec tous ceux qui voient la vidéo.

7- A quel mouvement culturel diriez-vous que vous êtes rattaché aujourd’hui ?

Si vous me le demandez, je dirais aucun. Mais si quelqu’un pensé que nous sommes proches d’un mouvement culturel, la culture est toujours bienvenue.

8- Quelle importance donnez-vous à la communauté LGBTQ aujourd’hui ?

La même que toujours. Un tas. Nous devrions tou.te.s être identiques. Stefan est une icône, pas seulement en musique mais aussi dans ce sens et possède tout mon soutien et tout mon respect. 

9- Pourriez-vous annoncer ce que vous souhaitez donner sur scène ?

Notre concert peut être de différents formats. Depuis “Live Band” avec quelques musiciens sur scène (7 ou 8 en train de jouer) et de 1 à 3 écrans indépendants avec des morceaux d’arts visuels (un concert très complexe et organique), jusqu’au “Live Act” avec 2 ou 3 musiciens pour plus de concerts au format club.

10- Comment décririez-vous votre objectif en tant que musiciens ?

Je veux faire plus et plus de musique encore avant que je ne meure.

11- Comment faites-vous pour poursuivre vos proudctions sous la peur de la guerre?

Notre musique exprime et exprimera des sentiments.

12- Pourquoi cherchiez-vous à mélanger l’électronique, le classique et des instruments rock?

Nous voulons faire notre musique, créer notre monde… Pour cela, nous utilisons des instruments que nous aimons. Le string quartet ou la voix humaine sont des instruments que nous aimons mais aussi les synthétiseurs analogiques ou la guitarre base et la guitare électrique, ou encore tout autres instrument que nous utilisons dans notre álbum et en Live.

13- D’où vient votre énergie ?

Mère nature?

14- Comment résistez-vous au stress et à la nervosité ?
En travaillant sans cesse.

 

—————————————————————————————————————————

 

1- What do you feel ? In what do you believe ?

I feel bad, normally. Sometimes, most of the times when I play music live or when i spend time with people I love, I feel better.

Unfortunately I believe in very few things, friendship and family.

2- What do you think of the constant presence of mirrors nowadays with social medias?

I feel like a stranger in this society and in this world … I have to admit that I felt strange in this society since I was a child. I live inside my recording studio. So my life has always been strange …
Anyway, I use internet obviously, but I try to use it only for work. No pics or videos with my family or people I do love. But I think everyone should do what he wants.  I would not criticize the present because before I do I would say that everything can go worse.

3- How did this featuring born in your carreer ?

Working all the time.

4- How do you make to work with such a distance ?

By internet and flying to London and Madrid a lot of times. We are lucky that we are in 2017 because it is much easier now.

5- Which esthetic identity would you like to create this time ?

Our own identity.

6- What are you looking to show in your videoclips ? Which landscapes do we see in it ?

Feelings. It is all about feelings. For me, (most of the times)when I show snow I am showing cold or when I show empty places, loneliness. It’s all about feelings, same as in our music. There are recordings of all kinds of places and situations. For example, in « Spaces » there is a plane of Stefan’s eyes on a spinning wheel, that wheel I recorded during one of my tours in China, in a Buddhist temple. It’s « The Lucky thing » and people turn it around for good luck. I filmed myself turning it and I put it in the video clip together with Stefan’s eyes and I also put it in the album’s  booklet. So (I feel that) « The lucky thing » is with us and with everyone who sees the video.

7- To which cultural movement would you say you’re linked today ?

If you ask me, I would say none. But if someone thinks that we are close to some cultural movement, culture is always welcome.

8- What importance do you give to LGBTQ community today ?

Same as always. A lot. We should all be the same. Stefan is an icon not only musical but also in this sense and has all my support in this respect.

9- Could your announce what you’re going to give us on stage ?

Our concert can be of different formats. From « Live Band » with many musicians on stage (7, or 8 musicians playing) and from 1 to 3 independent screens with video art pieces, (a very organic and complex concert), to « Live act! » with 2 or 3 musicians for more club stages.

10- How would you describe your goal as musicians ?

I want to make more and more music before I die.

11- How do you manage to pursue your productions under the fear of war ?

Our music expresses and will express our feelings.

12- Why did you attempt to mix electronic, classical and rock instruments ?

We want to make our music, create our world … For this, we use the instruments that we like. The string quartet or the human voice are instruments we love, but also the analog synthesizers or the bass guitar or the electric guitar, or other instruments that we use both on the album and live.

13- Where does your energy comes from ?

Mother nature?

14- How do you resist to stress and nervosity ?

Working nonstop.

 

Facebook 

 

Arthur Labarre

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s